La France interdite de Laurent Obertone, chez Ring éditions
Uncategorized

Révolution islandaise – Dix ans après

revolution-islandaise-10-ans-apres-2008-2018-revolution-des-casseroles-subprimes-volcan-
L’Islande, modèle de démocratie et de développement économique
Cette information avait été peu relayée dans les médias mainstream de l’époque, par choix éditorial ou par oubli…, personne ne le sait, mais une chose est sûre, l’Islande après la crise de 2008 et son coup d’État citoyen en 2009, a réussi avec brio à sortir de l’impasse dans laquelle elle se trouvait et devenir, aux yeux de certains, un modèle de développement économique et démocratique.
Concernant le secteur de la pêche, l’Islande totalise 8% de son PIB ainsi que 60% de ses exportations, secteur culturellement ancré dans les mœurs islandaises avec 5% de la population travaillant dans l’industrie de la pêche. Mais son fer de lance est ailleurs, ce pays a réussi le défi de s’exporter lui-même à l’étranger, via le tourisme, secteur atteignant 23% du PIB national, ce qui représente une véritable révolution. L’île des volcans accueillait, en 2016, 1 700 000 touristes à travers tout le pays, au point de ravir d’énormes parts de marché aux hubs internationaux, comme le révèle L’Express, allant jusqu’à comparer l’aéroport international de Keflavik à Reykjavik à celui de Dubaï, annonçant un chiffre de 8.5 millions de passagers en 2017.
Avec son dynamisme, l’Islande a réussi à surfer sur la vague du Bitcoin et les développements technologiques de ces dernières années. Le pays est pionnier dans le secteur des fermes à Bitcoins, car il a su mettre à profit ses compétences locales et son climat pour le refroidissement naturel des serveurs, mais aussi son électricité bon marché et une confortable discrétion pour ses entreprises qui investissent en masse dans ce secteur.
En 2017, l’Islande affichait un PIB national de 24,85 milliards $ pour une population d’un peu plus de 330 000 habitants, mais son histoire n’a pas toujours été aussi rose et dynamique.
Historique depuis 2008:
  • Septembre 2008 : La crise économique déclenchée par l’affaire des subprimes touche le monde entier, mais particulièrement l’Islande et les grandes banques locales détenant les deux tiers des valeurs de la bourse locale.
  • Octobre 2008 : Les trois grandes banques du pays sont nationalisées pour les laisser faire faillite. Le gouvernement gèle les avoirs des étrangers empêchant certains créanciers de récupérer leur argent. C’est aussi à ce moment-là le début de la révolution des casseroles.
  • Janvier 2009 : Sous la pression populaire, cette révolution pousse le gouvernement à démissionner. 
  • Avril 2009 : Le nouveau gouvernement se lance dans un vaste programme de réforme du pays.
  • Avril 2010 : Éruption du volcan Eyjafjöll provoquant une pagaille mondiale avec 100 000 vols annulés.
  • 2011 : L’Islande renoue avec la croissance.
  • 2015 : le FMI annonce que l’Islande a intégralement remboursé les prêts consentis par l’institution de Washington.

La révolution des casseroles 

Alors que l’Islande frôlait la banqueroute, tous les voyants étant au rouge, le Premier ministre en appela à Dieu lors d’une allocution télévisée, pour sauver l’Islande. C’est alors que le peuple se leva, au départ par petits groupes, devant les trois grandes banques du pays pour demander la démission de leur directeur. Les Islandais ne voulaient pas être sacrifiés sur l’autel de la mondialisation et ainsi sauver le secteur bancaire victime de son appétit du gain. Ainsi, par deux fois, les Islandais ont dit non aux référendums sur le remboursement de la dette de ces banques.
Mais la grogne ne s’arrêta pas là, malgré les appels au calme, la population continua sa mobilisation au point de faire démissionner le gouvernement en place. Cet exploit a le mérite d’être noté, en cette époque où les gouvernements successifs n’ont que faire des revendications de leurs concitoyens (l’actualité des derniers mois pouvant l’attester). Cette démission a donné lieu à une assemblée constituante composée de 25 Islandais issus de la société civile sans aucun lien avec les partis politiques de l’époque. Leur premier projet fut de rédiger une nouvelle constitution, en 2011, soumise à référendum.
Mais pour les Islandais, justice devait être rendue face aux responsables de la crise que le pays avait connue. Le monde de la finance qui, par avidité, avait plongé le pays au bord du chaos devait être jugé pour ses responsabilités. Bien souvent, lors de faillites de pays, les financiers et autres directeurs ou magnats arrivent à filer par la petite porte, évitant des poursuites judiciaires, mais le peuple avait décidé d’effectuer une véritable purge au sein du pays. Ainsi, un “petit” commissaire de police locale eut pour tâche l’épuration économique de l’île. Après sa nomination, celui-ci s’engagea dans une vaste croisade, faite de mandats d’arrêts internationaux et de procès, toujours en cours aujourd’hui. 
L’exemple de l’Islande est tristement délaissé par les politiques de tous bords, ainsi que par les spécialistes, qui devraient le brandir en modèle pour les nations en manque de souveraineté. Nous constatons que lorsque le pouvoir est rendu au peuple et que l’action de toute une nation va dans une direction commune, l’avenir sombre auquel il était condamné s’avère une brillante réussite. 
Nul ne peut affirmer que cette conjoncture pourrait s’appliquer à l’ensemble des pays européens, mais la sagesse devrait pousser les peuples à approfondir leur réflexion en ce sens, car, pour l’heure, l’Islande a déjoué tous les pronostics, en affichant dix ans après, une croissance de 10%.
Eldo Rhaan
————————————–
Sources :


· http://www.atlantico.fr/decryptage/democratie-islandaise-plus-forte-que-banquiers-comment-politique-reprend-pouvoir-economique-olivier-demeulenaere-426655.html/page/0/1

· http://www.lepoint.fr/economie/l-islande-depuis-la-crise-financiere-de-2008–28-10-2017-2168145_28.php

· https://fr.express.live/2018/01/09/islande-aeroport-reykjavik-hub/

· https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_islandaise

· https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_financi%C3%A8re_de_2008_en_Islande

· https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2283587-20180607-video-blockchain-bullshit-alle-visiter-ferme-bitcoins-secrete-islande

· https://www.islande-explora.com/economie/

· http://www.expert-comptable-international.info/fr/pays/iceland/economie-3

Politique, Écologie, Collapsologie, Identité, Islam, Société

Directeur de la publication d’Adoxa ● Libéral-conservatisme | Identité | Résilience territoriale. 

                                                                      

                                                                                 Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Adoxa est un nouveau média d’information généraliste. Pour vous proposer un contenu de qualité et régulièrement mis à jour, vos dons nous sont essentiels. Si notre ligne éditoriale et nos publications vous plaisent, n’hésitez pas à nous soutenir!

Soutenir aDOxa infos

La France interdite de Laurent Obertone, chez Ring éditions

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de