Actualités

«Schiappa au bûcher», le tag qui fait réagir la secrétaire d’État

Schiappa au bûcher ». Telle est la menace qui a été taguée place de la Nation, samedi 26 janvier, jour de « l’acte XI » des gilets jaunes. Repéré par un journaliste, ce tag n’a pas manqué de faire réagir, à commencer par la principale intéressée, Marlène Schiappa, rapporte le Huffpost.

La secrétaire d’État, auteur de livres érotiques sous pseudo dont le fameux «les filles bien n’avalent pas», voit dans cette insulte une démonstration de la «haine contre les femmes».

Brûler vives des femmes que certains jugent trop libres, au feu, à l’acide.
Récurrence de la haine contre les femmes.
De Gessica Notaro en Italie à Sohane Benziane en France, en passant par les 250 Indiennes attaquées chaque année.
Pour elles #nerienlaisserpasser
#feminicides

Marlène Schiappa met ainsi sur le même plan ce tag menaçant avec l’agression subit par une ancienne Miss italienne, Gessica Notaro, défigurée à l’acide par son ex-petit ami, Jorge Edson Tavares ou avec le meurtre de Sohane Beziane brûlée vive, en France, par son petit ami Thondy Diakho.

Il semble plus raisonnable de considérer que ce tag constitue l’illustration, maladroite et condamnable, d’une exaspération des Français non pas envers sa condition de femme, mais bien envers ses prises de position, ses paroles, sa personnalité, quand elle se compare à l’illustre Galilée par exemple, ou qu’elle considère que le déjeuner dominical avec les beaux-parents devient un atelier du grand débat national, pensant faire preuve de pédagogie.

Il peut également paraître déplacé de mettre sur le même plan ce tag au sort dramatique des deux jeunes femmes qu’elle cite pour lier son sort au leur et ainsi mieux se victimiser.

5
Poster un Commentaire

avatar
500
4 Auteurs du commentaire
G.BRomainMarcel MARMOËX-CISSEFranck Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Franck
Invité
Franck

Ce n’est pas la femme qui est visée mais la c..ne

trackback

[…] Cliquez ici pour lire la suite «Schiappa au bûcher», le tag qui fait réagir la secrétaire d’État […]

Marcel MARMOËX-CISSE
Invité
Marcel MARMOËX-CISSE

Mouais, ce tag n’est pas à mon goût. Eppur è una cogliona.

Romain
Invité
Romain

Mais qui écoute madame Schiappa outil du mercantilisme qui rêve du divorce de masse et d’une société individualiste et matérialiste.

G.B
Invité
G.B

Depuis quand elle se prend pour une femme ? On reconnaît une femme par son discernement et son intelligence, elle n’entre pas dans cette catégorie