Actualités

Seconde ode à Alcibiade le jeune (poésie)

Surgi du néant, il imposa son séant

Sur un trône de papier qu’on lui fit sur mesure,

Sans douter de son droit, ne fût-ce qu’un instant,

De s’arroger le pouvoir de la démesure.

Arrogant et moqueur, bien que tenu en laisse,

Étranger aux honneurs et aux scènes de liesse,

Le taquin faquin reste agile et ne rompt point.

GR

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de