Ils l'ont dit

Selon Trump, le mur empêchera des milliers de pédophiles étrangers d’entrer aux États-Unis

En pleine crise du «shutdown», le président américain Donald Trump a déclaré que son projet de mur à la frontière du Mexique est également nécessaire pour empêcher les criminels, qui ont commis des « crimes sexuels contre des enfants », d’entrer dans le pays.

«Des milliers d’étrangers en situation irrégulière qui ont commis des crimes sexuels contre des enfants se trouvent actuellement dans les prisons du Texas. La plupart sont passés par notre frontière méridionale. Nous pouvons y mettre fin facilement. Nous avons besoin d’une barrière ou d’un mur en acier. Les murs fonctionnent! » , a-t-il écrit sur son compte Twitter, attribuant cette déclaration à John Jones, du département de la sécurité publique du Texas et en taguant le media américain conservateur Fox News.

Dans un précédent tweet, il a déclaré que ce mur « ferait baisser le taux de criminalité dans tout le pays! »

« Les dégâts causés à notre pays par une frontière gravement déchirée – drogues, crimes et tant d’autres choses qui sont mauvaises – sont bien plus graves qu’un shutdown ! », a déclaré Trump dans un communiqué.

Les négociations entre la Maison Blanche et les Démocrates ont radicalement échoué la semaine dernière. Trump a soudainement quitté la salle de réunion de la Maison Blanche quand les Démocrates lui ont déclaré qu’ils n’accepteraient pas le financement de « son » mur.

Revenir à la table des négociations

Dimanche, il a déclaré qu’il souhaitait que les démocrates reviennent à la table des négociations.

«Je suis à la Maison Blanche, j’attends. Les démocrates sont partout sauf à Washington alors que les gens attendent leur salaire. Ils critiquent mais n’agissent pas ! » a regretté Trump.

1
Poster un Commentaire

avatar
500
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] Cliquez ici pour lire la suite Selon Trump, le mur empêchera des milliers de pédophiles étrangers d’entrer aux États-Unis […]