Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (Silt) en novembre 2017, seules sept mosquées ont fait l’objet d’une fermeture administrative en France, selon un bilan du ministère de l’Intérieur rendu