Actualités

Une féministe condamnée à 5 ans de prison pour incitation à la haine envers les hommes

Luibov Kalúguina

Les autorités russes ont lancé une procédure pénale contre la blogueuse féministe Luibov Kalúguina , 31 ans, pour « incitation à la haine » envers les hommes, comme indiqué ce mercredi par un porte – parole de la commission d’enquête russe.

L’origine de l’affaire est venue d’un signalement anonyme d’un habitant de Birobidjan qui avait été offensé par ses publications, notamment par une dizaine de messages postés sur VKontakte, le plus grand réseau social russe, entre 2013 et 2016.

Accusations absurdes

Kalúguina considère que ces accusations sont « absurdes » et affirme que 90% du contenu supposé extrémiste sont « des messages enflammés et des discussions » avec d’autres « militants dans la lutte pour les droits des femmes ».

Son cas fait partie d’une série de procédures judiciaires qui ont eu lieu récemment en Russie pour lutter contre le contenu extrémiste sur les réseaux sociaux.

La Russie fait preuve d’exemplarité dans la lutte contre les discriminations et le harcèlement en ligne, toutes les catégories de personnes étant susceptibles d’être accusées ou défendues. En France, ce type de plainte n’aurait aucune chance d’être d’être suivie par le procureur de la République, le défenseur ne faisant partie d’aucune communauté protégée par le politiquement correct.

Poster un Commentaire

avatar
500
  S’abonner  
Notifier de