envoyer-information-proposer-article-bandeau-pub-adoxa-media-alternatif-reinformation-droite

Adoxa infos

L'essentiel de l'info

«Une femme peut être battue tant qu’aucun os n’est brisé» affirme l’imam de la mosquée du Caire

L’imam de la mosquée Al-Azhar du Caire, Ahmed el Tayeb, a déclaré qu’une femme pouvait être battue par son mari «tant qu’aucun os n’est brisé».

«Le remède que le Coran a proposé est de frapper de manière symbolique dans le but de corriger la femme mais sans causer de préjudice, de blessure ou de douleur », a déclaré l’imam. Il a fait ces déclarations controversées dans une émission télévisée qu’il a dirigée pendant le mois du Ramadan.

Le célèbre égyptien, Grand Imam d’Al-Azhar, la plus prestigieuse institution religieuse du mondede l’islam sunnite, s’est appuyé sur les textes du Coran pour justifier ses affirmations.

promotion PENSEES interdites livre - gregory roose - chroniques de la france baillonee

Les statistiques officielles révèlent qu’il existe un cas de divorce toutes les 3 minutes en Égypte et que la proportion de divorces représente environ 50% du nombre total des nouveaux mariages.

La violence domestique est l’une des principales raisons pour lesquelles bon nombre de femmes demandent le divorce.

Le 4 février 2019, Ahmed el-Tayeb a rencontré le pape François à Abu Dahbi et a signé avec lui un document sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et la coexistence commune.

5 thoughts on “«Une femme peut être battue tant qu’aucun os n’est brisé» affirme l’imam de la mosquée du Caire

  1. Vous pouvez raconter ça a ceux qui n’ont pas de cervelle y’a sheikh, personne ne peut obliger une femme à rester malgré elle même si vous la battez à mort. Bande d’ignorant la femme est plus intelligente et plus raisonnable que vous, vous vous tirez vers le bas pauvre con. Si vous étiez à la hauteur vous ne battrez même pas un animal pauvre con

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

promotion PENSEES interdites livre - gregory roose - chroniques de la france baillonee(1)